Devenir membre

Faites partie du projet vert'libéral
>>

S'informer

S'abonner à la newsletter
>>

Les Jeunes Vert'libéraux

En savoir plus sur nous
>>

Communiqués de presse 2014

Communiqués de presse de l'année 2014. Les communiqués de presse des années précédentes se trouvent dans les archives.

Stratégie énergétique 2050, communiqué de presse du 9 décembre 2014

Engagement pour la sortie du nucléaire avec des imperfections à combler pour la limitation de la durée d'exploitation et la sécurité

La coalition en faveur de la sortie du nucléaire s'est imposée en grande partie au Conseil national. Elle a réussi à faire entériner l'engagement de sortir du nucléaire ainsi qu'une conception d'exploitation à long terme en vue d'améliorer la sécurité. Mais malheureusement, le Conseil national s'est prononcé contre une limitation claire de la durée de vie des centrales. De même, l'amélioration de la sécurité grâce à une autorité de surveillance plus stricte et l'indemnisation n'ont pas reçu de réponse au niveau juridique. Si le parlement n'amende pas ces points, les Vert'libéraux soutiendront l'initiative des Verts sur la sortie du nucléaire. L'optimisation de la rétribution à prix coûtant du courant injecté (RPC) ces derniers jours a cependant permis d'avancer un grand pas en direction de la transition énergétique. Maintenant, il s'agit de passer le plus rapidement possible des subventions et des règlementations à un système d'incitations compatible avec l'économie de marché – grâce à l'acceptation de l'initiative populaire « Remplacer la TVA par une taxe sur l'énergie » le 8 mars 2015.

Votations fédérales, communiqué de presse du 11 novembre 2014

Les Vert'libéraux sont très satisfaits du refus du peuple des 3 initiatives fédérales

Les Vert'libéraux prennent acte avec satisfaction du refus des trois initiatives d'Ecopop, sur l'or et sur les forfaits fiscaux. Le peuple suisse s'est ainsi prononcé contre un taux d'immigration rigide, pour l'indépendance de la Banque nationale suisse et en faveur du fédéralisme. Suite au Non à Ecopop, les Vert'libéraux se sentent confortés dans leur exigence d'une mise en oeuvre pragmatique de l'initiative sur l'immigration de masse ainsi que de la poursuite des bilatérales avec l'Union européenne. Les Vert'libéraux demandent en outre que la Suisse renforce ses efforts en matière de protection du climat et d'aménagement du territoire dans le pays.

Contre-projet à l’initiative populaire « Non à la pénalisation du mariage », communiqué de presse du 11 novembre 2014

Le contre-projet à l'initiative contre la pénalisation du mariage n'est qu'un succès d'étape : le pvl exige l'égalité pour toutes les formes d'union et le mariage civil pour tous

Les Vert'libéraux soutiennent avec la majorité de la CER-N un contre-projet contre l'initiative voulant abolir la pénalisation fiscale du mariage. Le contre-projet prévoit de renoncer à instaurer dans la Constitution une notion du mariage dépassée et discriminatoire, telle que le demande le PDC. Les Vert'libéraux, eux, aspirent à une réforme plus profonde de la politique de la société. La Conseillère nationale Kathrin Bertschy demandera donc au Conseil national un contre-projet allant plus loin, excluant explicitement la discrimination des partenariats enregistrés. En outre, le Conseil national devrait traiter sous peu deux initiatives parlementaires des Vert'libéraux qui demandent de placer sur pied d'égalité toutes les formes d’union (mariage, partenariat enregistré et concubinat) ainsi que le « mariage pour tous ».

Assemblée des délégués [AD] à La Chaux-de-Fons, communiqué de presse du 11 octobre 2014

Les Vert’libéraux ont approuvé leurs nouvelles lignes directrices et ont rejeté l’initiative sur l'or

Lors de leur assemblée des délégués (AD) à La Chaux-de-Fonds, les Vert’libéraux ont approuvé leurs nouvelles lignes directrices. Les Vert'libéraux ont pris position sur les principaux domaines politiques avec une orientation claire sur une politique de l’énergie et du développement durable ainsi qu’une politique économique et sociale libérale. Les Vert'libéraux ont également décidé de refuser l’initiative sur l'or. Précédemment, les Vert'libéraux avaient déjà pris leur position sur les autres votations du 30 novembre. Pour rappel, les Vert'libéraux rejettent l'initiative d’Ecopop et l'initiative populaire pour l’abolition des forfaits fiscaux.

Initiative populaire « Remplacer la TVA par une taxe sur l’énergie », communiqué de presse du 25 septembre 2014

Il appartient maintenant au peuple de décider s'il accepte un virage énergétique favorable à l'économie

Les Vert'libéraux regrettent qu'après le Conseil des Etats le Conseil national à son tour ait refusé non seulement l'initiative populaire « Remplacer la TVA par une taxe sur l'énergie », mais aussi la possibilité d'un contreprojet ouvert. Les partis de la droite traditionnelle semblent vouloir bloquer le tournant énergétique en continuant de miser sur les centrales nucléaires, tandis que le PDC préfère des réglementations non libérales et des subventions à un système d'incitation favorable à l'économie. Le président du parti Martin Bäumle constata lors du débat au Conseil national : « Tout le monde prône les incitations au lieu d'une promotion. Or, les Vert'libéraux sont les seuls à soumettre une proposition concrète allant dans ce sens. » Son appel s'adressait aussi au Conseil fédéral, dont les idées pour un système incitatif, trois ans après la décision de principe en faveur d'un tournant énergétique, ne sont toujours qu'au stade d'une vague ébauche. Le Conseiller national Roland Fischer ajouta : « La population pourra décider l'année prochaine si elle accepte un projet de tournant énergétique concret et respectueux des besoins de l'économie, qui de plus déchargerait les consommateurs et entreprises du fardeau de la TVA. »

Loi fédérale sur la radio et la, communiqué de presse du 10 septembre 2014

Les Vert’libéraux refusent la loi sur la radio et la télévision (LRTV) lors du vote final

Les Vert’libéraux ont décidé lors de leur réunion de groupe parlementaire de refuser la loi sur la radio et la télévision (LRTV) au vote final. Les députés ont justifié leur refus non pas par une critique à l’égard de la SSR, mais à cause d‘une solution de financement inefficace et défavorable aux entreprises. Les Vert’libéraux continuent d’exiger que le service public ne soit plus financé par un organe de perception extérieur tel que la Billag à l’avenir, mais par la caisse fédérale. Les Vert’libéraux refusent également un prélèvement imposé aux entreprises, car cela reviendrait de fait à faire payer à double la consommation de prestations radio et télévision.

Assemblée des délégués [AD] à Zoug, communiqué de presse du 28 juin 2014

Les Vert’libéraux ont pris position sur divers objets de votations et élisent le comité et la présidence

Lors de leur Assemblée des délégués (AD) à Zoug, les Vert’libéraux ont pris position sur deux objets soumis à votation. Ils ont tant refusé l’initiative Ecopop que l’initiative pour l’abolition des forfaits fiscaux. Les délégués avaient déjà décidé lors d’une assemblée antérieure de s’opposer aux deux objets soumis au peuple le 28 septembre 2014, à savoir la Caisse unique et l’initiative populaire « Stop à la TVA discriminatoire pour la restauration ». Outre ces prises de position, les délégués ont élu un nouveau comité et reconduit le président du parti Martin Bäumle ainsi que le vice-président Laurent Seydoux dans leurs fonctions. Martin Bäumle a souligné devant les délégués que les deux années à venir revêtiront une importance cruciale pour le parti. Les élections au parlement national et la votation sur l’initiative populaire « Remplacer la taxe sur la valeur ajoutée par une taxe sur l’énergie » seront les enjeux phares des activités des Vert’libéraux. Martin Bäumle a remarqué : « Nous sommes arrivés au moment où sortir du nucléaire ne se résume plus à de belles déclarations d’intention. Nous voyons aujourd’hui le bon grain se séparer de l’ivraie. Le PLR prend toujours des gants avec l’énergie nucléaire et les carburants et le PDC mise sur des réglementations et subventions. Notre parti, avec son initiative « Remplacer la taxe sur la valeur ajoutée par une taxe sur l’énergie », offre une alternative réellement libérale face à ces approches insuffisantes. »

Initiative populaire « Remplacer la TVA par une taxe sur l’énergie », communiqué de presse du 17 juin 2014

Le Conseil des Etats laisse passer une importante réorientation de la politique énergétique et climatique

Les Vert’libéraux regrettent que le Conseil des Etats rejette l’initiative populaire « Remplacer la TVA par une taxe sur l’énergie » sans même lui opposer de contre-projet. Il manque ainsi - à tort - de donner un signal clair en faveur d’un système d’incitations pour diminuer la consommation d’énergie. Pour les Vert’libéraux, il est évident que nous pourrons prendre le virage énergétique qu’en passant des subventions à un système d’incitations exhaustif et compatible avec l’économie de marché. C’est seulement ainsi que nous pourrons respecter l’ordre économique libéral suisse. Si le parlement entend vraiment réaliser la sortie du nucléaire qu’il a décidée lui-même en respectant tant le climat que l’économie, il devrait soit accepter l’initiative populaire « Remplacer la TVA par une taxe sur l’énergie », soit développer un contre-projet direct ou indirect efficace. Suite à la décision prise par le Conseil des Etats, il appartient maintenant à la Commission sur l’environnement, l’aménagement du territoire et l’énergie (CEATE-N), qui sera la prochaine instance à discuter de l’initiative populaire et d’un éventuel contre-projet, de faire preuve de plus de discernement. Tous les partis en faveur de la sortie du nucléaire et le PLR sont appelés à faire suivre leur engagement oral pour l’écologie d’actes concrets en faveur d’économies d‘énergie.

Développement de l‘armée, communiqué de presse du 23 mai 2014

Après le non au Gripen : Le moment est venu d’emprunter une troisième voie en matière de politique de sécurité

Les Vert’libéraux saluent la décision du Conseil fédéral d’adapter son message concernant le développement de l’armée (DEVA) suite au Non au Gripen. Le Conseiller national Beat Flach estime que : « Le peuple a d’abord exprimé un refus clair à ceux qui voulaient démanteler l’armée et supprimer le service militaire obligatoire et ensuite, le dimanche dernier, aux tenants d’une armée surannée. Le temps est venu de s’engager enfin sur la troisième voie en matière de politique sécuritaire, avec une armée moderne axée sur les plus grands risques actuels. Les Vert’libéraux défendent depuis longtemps cette position. » En toute logique, les Vert’libéraux soutiennent l’objectif communiqué aujourd’hui par le Conseil fédéral, à savoir d’équiper correctement l’armée pour les taches qui lui incombent. La définition de ces tâches jouera cependant le rôle crucial. Le Conseiller national Roland Fischer souligne : « Nous en appelons au Conseil fédéral de refléter le résultat de la votation du dimanche dernier dans son message sur le développement de l’armée. Au lieu de vouloir équiper la Suisse pour des scénarios très improbables tels que des guerres aériennes s’étendant sur plusieurs semaines, il s’agit désormais de mettre l’accent sur des dangers réels tels que le terrorisme et la cybercriminalité. »

Initiative sur l‘or / Initiative pour l’abolition des forfaits fiscaux

Le groupe des Vert’libéraux refuse tant l’initiative sur l’or que l’initiative pour abolir les forfaits fiscaux

Les Vert’libéraux refuseront dans la session extraordinaire du Conseil national tant l’initiative sur l’or que l’initiative pour abolir les forfaits fiscaux. Les dispositions strictes de l’initiative sur l’or, qui exigent que la Banque nationale détienne au moins 20% des actifs sous forme d’or, qui de plus est, doit être stocké en Suisse, entraveraient inutilement la liberté d’action de la Banque nationale. Les Vert’libéraux estiment que la seconde initiative, qui demande la suppression totale de l’imposition d’après la dépense, dépasse l’objectif visé. Le Conseil fédéral a déjà décidé de durcir la règle de calcul pour les forfaits fiscaux. Les Vert’libéraux ont exigé et soutenu dès le début du débat ces mesures qui améliorent de façon notable l’équité fiscale.

Assemblée des délégués (AD) à Näfels, communiqué de presse du 12 avril 2014

Les Vert'libéraux ont pris position sur divers objets de votations et s'opposent à un second tube au Gothard

Lors de leur Assemblée des délégués (AD) à Näfels, les Vert'libéraux ont approuvé l'Arrêté fédéral concernant les soins médicaux de base. Ils avaient décidé lors de la dernière AD de s'opposer aux autres propositions soumises le 18 mai, à savoir l'initiative sur les salaires minimum, l'initiative « Pour que les pédophiles ne travaillent plus avec les enfants » et l'achat d'avions de combat Gripen. Les Vert'libéraux se positionnent également clairement contre une caisse maladie unique et contre l'initiative « Stop à la TVA discriminatoire pour la restauration », sur laquelle le peuple est appelé à se prononcer dans le courant de cette année. Et pour terminer en beauté, les Vert'libéraux défendent l'article constitutionnel protégeant les Alpes et refusent donc la construction d'un second tube au Gothard.

Politique énergétique et climatique, communiqué de presse du 4 avril

Les Vert’libéraux sont favorables à un système d’incitation complet en matière énergétique et contre la proposition du PLR d’un encouragement à l’énergie nucléaire

Les Vert’libéraux veulent, comme planifié, la mise en oeuvre de la transition énergétique en deux étapes : le système de promotion actuel doit être transformé en un système d’incitation complet, c’est la seule manière de sortir la Suisse de l’énergie nucléaire d’ici 2040. Le concept présenté aujourd'hui par le PLR n’a cependant rien à voir avec une politique énergétique et climatique durable. C’est au contraire un retour en arrière. "La proposition d’abolir la promotion des énergies renouvelables et introduire une soi-disant taxe d'incitation, qui ne concerne ni les carburants, ni l’énergie nucléaire, est une farce de politique énergétique et revient de facto à une promotion de l’énergie nucléaire“ précise le Président du pvl Martin Bäumle. Le passage d’un système de subvention vers un système d’incitation ne peut réussir que dans une approche globale qui tienne compte de toutes les énergies non renouvelables, comme cela est demandé dans l'initiative populaire des Vert’libéraux "Remplacer la taxe sur la valeur ajoutée par une taxe sur l'énergie“.

Second tube au Gothard, Communiqué de presse du 25 mars 2014

Second tube au Gothard: notre première priorité : la non-entrée en matière, notre seconde priorité : une redevance pour tous les tunnels à travers les Alpes

Jürg Grossen (Conseiller national des Vert'libéraux, BE et membre de la CTT-N) : « Les Vert'libéraux refusent la construction d'un second tube au Gothard pour des raisons financières, écologiques et de politique des transports. Le régime de circulation à une voie et la séparation des directions pour les deux tubes du Gothard ne pourront pas être maintenus longtemps, à cause de la pression due aux embouteillages récurrents. Le régime prévu viole l'article constitutionnel sur la protection des Alpes, tout en coûtant des milliards. Au lieu de construire un nouveau tunnel routier, le transfert du transport de marchandises sur le rail, qui est beaucoup plus sûre, doit être poursuivi de manière cohérente. Les Vert'libéraux ont donc, en toute logique, voté en commission pour la non-entrée en matière, ce qu'ils feront aussi en plénière du Conseil national. »

Josias Gasser (Conseiller national des Vert'libéraux, GR et membre de la CTT-N) : « La première priorité pour les Vert'libéraux consiste à empêcher la construction d'un second tube très coûteux et parfaitement inutile au Gothard. Nous avons donc voté en commission pour ne pas entrer en matière sur l'ensemble de la proposition sur le Gothard. Si toutefois la majorité du parlement veut construire un second tube, nous exigerons une redevance pour le passage non seulement du Gothard, mais de tous les tunnels et cols à travers les Alpes. Seule cette solution empêchera un transfert indésirable du trafic motorisé vers d'autres régions alpines. »

Mise en oeuvre de l’initiative sur le renvoi, communiqué de presse du 19 mars

Les Vert'libéraux s'engagent pour une voie médiane pour la mise en oeuvre de l'initiative sur le renvoi

Les Vert'libéraux s'opposent par principe à tous les automatismes en matière de droit pénal. Mais ils acceptent le fait que la population suisse exige un tel automatisme par le biais de l'initiative populaire pour le renvoi des étrangers ayant commis des délits. Afin de respecter la décision populaire, les Vert'libéraux sont d'accord de mettre en oeuvre ce texte, mais seulement dans la mesure où il ne viole pas d'autres principes inscrits dans la Constitution.

Diagnostic préimplantatoire, Communiqués de presse du 4 mars 2014

Diagnostic préimplantatoire : les décisions éthiques sont d'abord de la responsabilité des parents

Les Vert'libéraux se sont prononcés aujourd'hui lors de leur session en faveur d'une législation libérale et qui implique la responsabilité des parents en matière de diagnostic préimplantatoire. Les opinions personnelles au sujet du diagnostic préimplantatoire diffèrent certes au sein du groupe des Vert'libéraux, mais la grande majorité était d'avis qu'il appartient aux parents et non à l'Etat de savoir à quelles possibilités de la médecine ils veulent recourir.