Devenir membre

Faites partie du projet vert'libéral
>>

S'informer

S'abonner à la newsletter
>>

Les Jeunes Vert'libéraux

En savoir plus sur nous
>>

Newsletter 2016

 

Newsletter du 31 décembre 2016

Chers vert’libéraux, chers intéressés,

C’est à l’occasion de la fin de l’année que nous jetons un regard en arrière et en avant avec notre newsletter nationale.

Le 12 février 2017 déjà auront lieu des votations populaires fédérales importantes. Nos délégués ont recommandé de dire trois fois Oui. Nous présentons encore une fois les arguments principaux en faveur de ce triple oui.

Malheureusement le résultat de la dernière votation populaire n’était pas celui qu’on avait espéré. Nous regrettons le rejet de l’initiative « Sortir du nucléaire ». Une limitation de l’exploitation à 45 ans a été jugée trop restrictive, semble-t-il. Cependant, nous restons persuadés que la sortie progressive du nucléaire sera réalisée sous la forme de la stratégie énergétique 2050. En cas d’une votation populaire nous serons les premiers au front à soutenir cette réforme que nous avons pu influencer de manière active au parlement.

Tandis que la votation populaire du 27 novembre n’est pas allée dans le sens que nous avons souhaité, c’est le jour même où nous avons pu célébrer de grands succès lors des élections cantonales et communales. Ceci indique que les idées vert’libérales sont plus actuelles que jamais. Le succès est possible grâce à une ligne politique cohérente et des campagnes électorales engagées ! Vous trouverez plus d’informations par rapport à ce sujet dans la suite de cette newsletter. Nous avons également assemblé des informations sur la dernière session d’hiver du Conseil national ainsi que nos réseaux nationaux.

Entre-temps je souhaite à toutes et à tous une bonne et heureuse année et plein succès dans vos activités !

Meilleures salutations,

Martin Bäumle, président de parti

Trois fois Oui le 12 février 2017

Notre positionnement par rapport aux votations de février prochain est clair. Lors de l’assemblée des délégués du 5 novembre c’est à l’unanimité que nous avons approuvé la naturalisation facilitée des étrangers de la troisième génération. Il est temps de faciliter la voie à la citoyenneté suisse pour les migrants de la troisième génération. Les personnes concernées ont grandi ici et pensent, vivent et parlent comme les Suisses.
Avec 98 voix en faveur, 19 voix contre et 4 abstentions nos délégués se sont prononcés nettement en faveur de la réforme de l’imposition des entreprises III. Cette réforme assurera l’attractivité ainsi que l’acceptation de notre place économique et renforcera le pôle de recherche et d’innovation suisse. Ceci est d’une importance cruciale pour les entreprises suisses ainsi que la confédération, les cantons et communes. Un renoncement à cette réforme engendrerait en outre des pertes fiscales nettement plus élevées puisque la pratique fiscale actuellement en place n’est plus admissible en raison des standards de l’OCDE.
C’est également le Fonds pour les routes nationales et le trafic d’agglomération (FORTA) qui mérite notre soutien. L’objectif de ce fonds est d’éliminer des défauts structurels ainsi que d’assurer le financement des routes nationales et des projets de transport dans les agglomérations. Contrairement au fonds d’infrastructure actuel ce seront également l'exploitation et l'entretien des routes nationales qui seront financés par le FORTA et donc par la même caisse. Pour nous, cependant, le FORTA ne représente qu’une étape intermédiaire vers un Mobility Pricing qui respecte le principe de causalité ou du pollueur-payeur. Ce sera uniquement un tel système qui assurera durablement notre infrastructure et facilitera une évolution durable et respectueuse du climat.

Succès électoraux dans les cantons et communes

A part le non regrettable à l’initiative pour la sortie du nucléaire nous avons pu enregistrer de majeurs succès électoraux :

Dans la ville de Berne nous avons réussi à augmenter notre score à 9.8 % (+ 1.7 %) et disposerons désormais de 8 sièges au conseil municipal. C’est également la première fois qu’un candidat a été élu sur une liste des jeunes vert’libéraux.
Les conseillers municipaux bernois nouvellement élus Matthias Egli (pvl) et Maurice Lindgren (jvpl) après la proclamation des résultats des élections.

A Neuchâtel - lors de la première tentative ! - nous entrons au conseil municipal avec 8.3 % et 3 sièges. Dans la ville de Schaffhouse – également lors de la première tentative - nous avons obtenu 3 sièges ainsi qu’un score de 9.5 %.

A ces bonnes nouvelles s’ajoutent les succès lors des élections aux exécutifs communaux : Ce sont Christoph Grimm à Burgdorf (BE) et Susanna Schubiger-Münger à Küsnacht (ZH) qui font leur entrée à l’exécutif communal.

Finalement, nous avons pu enregistrer quelques résultats spectaculaires pour les petits parlements communaux. A Peseux (NE), par exemple, nous avons obtenu un score de 19.9 % lors de la première tentative !

Un regard en arrière sur la dernière session d’hiver

Notre groupe parlementaire au Conseil national s’est occupé avec de multiples sujets lors de la dernière session d’hiver. Nous n’en présenterons que trois. Si vous souhaitez être informé de façon plus régulière, vous pouvez abonner nos communiqués de presse en écrivant un courriel à suisse@vertliberaux.notexisting@nodomain.comch. Aussi, nous vous informons quotidiennement sur facebook et twitter.

Mise en œuvre de l’initiative contre l’immigration de masse : accords bilatéraux assurés


Notre groupe parlementaire s’est engagé de manière importante en faveur d’une mise en œuvre de l’initiative contre l’immigration de masse qui évite une bureaucratie inutile et soit surtout compatible avec la libre-circulation. C’est pour ces raisons que nous sommes satisfaits que le Conseil national et le Conseil des États aient réussi à se mettre d’accord sur une telle approche. La voix vert’libérale a été cruciale dans ce processus.

Les vert’libéraux ont toujours défini comme priorité la continuité des accords bilatéraux par rapport à une mise en œuvre rigoureuse de l’initiative contre l’immigration de masse. Les accords bilatéraux avec l’UE sont d’une importance cruciale pour la place économique et scientifique Suisse. Seul l’accès intégral au marché européen permet à nos entreprises de s’imposer dans un environnement économique marqué par des défis et rester à la pointe au niveau international.

Nous avons également réussi à limiter au moins la charge bureaucratique en éliminant l’obligation nuisible pour l’économie de justifier tout refus d’engagement tout en soutenant la mise en place de conditions-cadres plus avantageuses pour les employeurs concernant l’obligation de recevoir des candidats de l’ORP.

Soutien de la prolongation du moratoire sur l’utilisation d’OGM

Le Conseil national a approuvé une prolongation du moratoire sur l’utilisation d’OGM pour l’agriculture. Nous saluons cette décision. La coexistence envisagée par le Conseil fédéral ne convainc pas. Le risque d’un mélange des cultures de semences génétiquement modifiées avec celles qui en sont exemptées serait beaucoup trop élevé.
De plus, nos agriculteurs n’ont strictement rien à y gagner, bien au contraire, et la grande majorité des consommateurs ne veulent pas d’OGM. Le risque et les surcoûts d’une coexistence ne l’emportent clairement pas.

Nous trouvons juste cependant que la recherche continue dans le domaine du génie génétique. Avec la décision d’aujourd’hui, ceci restera possible sans restrictions car la recherche ne sera pas affectée par le moratoire.

Initiative « Oui à la protection de la sphère privée » et contre-projet : un article constitutionnel inutile à titre de réserve

Malheureusement, le Conseil national a approuvé un article constitutionnel inutile à titre de réserve. Notre groupe parlementaire a rejeté l’initiative populaire « Oui à protection de la sphère privée » ainsi que le contre-projet. De notre point de vue la protection de la sphère privée financière est déjà suffisamment assurée par divers articles de la constitution et de la loi ainsi que par des traités internationaux.

Par conséquent, le contre-projet n’apporte aucun bénéfice par rapport au statu quo. Un article constitutionnel à titre de réserve afin de prévenir une future modification de la loi est donc inutile. L’article constitutionnel proposé augmentera la charge bureaucratique de la place bancaire suisse. Le secret bancaire fiscal protège l’individu dans sa relation avec l’état. Il affecte par ailleurs également de potentiels délinquants fiscaux. Si ceux-ci sont protégés davantage du fait de l’inscription du secret bancaire fiscal dans la constitution, des mesures renforcées de diligence et de contrôle en seront la conséquence. Ceci entraînera donc une charge supplémentaire et des coûts plus élevés pour le secteur et affaiblira notre place financière.

En outre, la place financière Suisse pourrait se retrouver sous pression en raison des différences entre les arrêtés nationaux et le développement international – par exemple dans le cas où sont engagées diverses personnes physiques ou morales établies en Suisse et à l’étranger. La réputation de la place financière pourrait alors subir encore plus de dommages.

Domaine de la santé : des pas en avant et en arrière

Le Conseil national a également traité de divers sujets par rapport au domaine de la santé. Du côté positif nous avons approuvé des améliorations raisonnables qui bénéficient aux personnes assurées. Les familles qui s’occupent d’un enfant très malade ou très handicapé devraient recevoir plus de soutien financier, par exemple. En outre les enfants et jeunes adultes paieront moins de primes d’assurance-maladie. De l’autre côté on ne devrait pas mettre en place de fausses incitations pour les assurés. C’est pour cette raison que les vert’libéraux demandent d’adapter la franchise minimale de 300 Francs selon l’évolution des coûts. Ceci contribuera à limiter le nombre de visites médicales lorsqu’il s’agit de bagatelles.

Nous avons dû enregistrer des décisions malheureuses également. C’est contre la voix des vert’libéraux que le Conseil a renvoyé un projet au Conseil fédéral qui aurait amélioré la protection des jeunes par rapport à la consommation du tabac. Nous avons perdu un temps précieux en raison de ce rejet, du temps qu’il vaudrait mieux utiliser afin de protéger les personnes concernées.

Actualités de nos réseaux

Le 22 octobre a eu lieu la quatrième journée de réseautage des femmes vert’libérales à Berne. C’est la vice-présidente du parti Kathrin Bertschy qui a fait le début de la journée avec un rapport intéressant sur les développements au palais fédéral par rapport à la situation des femmes. Ensuite les participantes ont mené des discussions en groupes sur les sujets de la garde des enfants au niveau préscolaire, des écoles à horaire continu ainsi que du travail à temps partiel. Bien évidemment, toutes les intéressées sont les bienvenues aux journées de réseautage et d’autres manifestations. La personne de contact est Katrin Cometta : katrin.notexisting@nodomain.comcometta@grunliberale.notexisting@nodomain.comch

Également en octobre, la direction du réseau GayLP du pvl Suisse s’est reconstituée. Michael De Vita-Läubli (29, Volketswil) a démissionné comme directeur du réseau. Ce sont désormais Patrick Zillig (42, Berne) et Mario Cozzio (23, Geuensee) comme co-présidents et Samuel Pablo Müller comme vice-président et secrétaire qui dirigent l’instance centrale interne et externe qui s’occupe de tous les sujets qui concernent les lesbiennes, gays et bisexuelles ainsi que les personnes trans et intersexes (LGBTI). Le GayLP offre désormais un service d’information et de consultation afin de contribuer à la sensibilisation de la société par rapport à ce sujet. Le réseau se réjouit d’ores et déjà de chaque soutien et de chaque demande : gaylp@vertliberaux.notexisting@nodomain.comch

Agenda 2017

28.01. Assemblée des délégués à Fribourg (FR)

12.02. Votations populaires fédérales

22.04. Assemblée des délégués (l’endroit sera communiqué)

21.05. Votations populaires fédérales

26.08. Assemblée des délégués (l’endroit sera communiqué)

24.09. Votations populaires fédérales

28.10. Assemblée des délégués (l’endroit sera communiqué)

26.11. Votations populaires fédérales

Newsletter du 22 février 2016

Cher(ères) collègues Vert’libéraux, chers(ères) intéressés(ées),

les sondages montrent que le score de la plupart des votations du week-end à venir sera serré. Les Vert’libéraux vous recommandent avec conviction de voter 4 X NON, afin de défendre nos principes écologiques et libéraux.

Des élections cantonales et communales se déroulent en outre dans divers cantons. Les candidates et candidats vert’libéraux comptent sur votre soutien sur le bulletin de vote. Nous vous en remercions d’avance !

Oui à la protection des Alpes et non à un second tunnel routier au Gothard

La proposition de construire un second tube routier au Gothard est aux yeux des Vert’libéraux une supercherie. Le régime à une voie dans les deux tubes du Gothard serait rapidement abandonné suite à la pression venant de l’étranger et de la Suisse. L’article sur la protection des Alpes se retrouverait vite aux oubliettes. Au lieu de miser sur un nouveau tunnel routier, il faudrait promouvoir le transfert des marchandises de la route au rail.
Non à l’initiative disproportionnée de mise en oeuvre

La loi adoptée par le parlement pour la mise en œuvre de l’initiative pour le renvoi des étrangers criminels n’est même pas encore entrée en force, dès lors l’initiative de mise en œuvre est une pure chicane. En outre, son contenu est complètement disproportionné, car elle prévoit une expulsion obligatoire pour un catalogue de délits mineurs parfaitement arbitraire et entraîne des résultats injustes.
Non à l’initiative discriminatoire « Pour le couple et la famille »

L’initiative du PDC est discriminatoire, car elle exclut le mariage pour des couples de même sexe dans la Constitution. Elle donne aussi le mauvais signal en matière de politique fiscale. Au lieu de supprimer uniquement les impôts plus élevés pour les couples mariés, les Vert’libéraux veulent introduire un système fiscal indépendant de l’état civil.
Non à la spéculation alimentaire !

Les jeunes socialistes n'ont pas voulu retirer leur initiative malgré l'introduction des limites de position dans la loi sur les marchés financiers, qui était, selon la FAO, la meilleure solution pour lutter contre la spéculation alimentaire. Les jeunes socialistes utilisent les pauvres pour faire leur marketing politique, et cela est inacceptable. Les Vert'libéraux refusent de jouer avec la nourriture, ils soutiennent les limites de position, mais ils diront non à cette initiative dogmatique.

Informations sur les manifestations à venir

L’université Vert'libéral romande 2016 aura lieu le samedi 5 mars. Plus d'informations sur http://us10.campaign-archive1.com/?u=297c2a30a996f5503ab8542fd&id=9bd93f751d&e=

Les Jeunes Vert’libéraux tiendront leur prochaine Assemblée générale le 23 avril à Lucerne. Tous les membres âgés de moins de 30 ans recevront bientôt une invitation contenant plus de détails sur cette manifestation.

La prochaine Assemblée des délégués des Vert’libéraux suisses aura lieu le 30 avril. Le pvl de Neuchâtel sera la section hôte cette fois-ci. L’assemblée est comme toujours ouverte non seulement aux délégué-e-s, mais aussi à tous les autres membres (cependant sans droit de vote). De plus amples informations suivront.

Le pvl de Bâle-Ville organisera le 17 mai une discussion sur la politique de sécurité suivi d’une table ronde dans la salle de théâtre de l’hôtel Teufelhof. Notre Conseiller national Beat Flach y participera. Yves Krebs (bs@grunliberale.notexisting@nodomain.comch) vous fournira volontiers sur simple demande plus de détails.

L'événement estival du pvl suisse aura lieu les 24 et 25 juin. Merci de réserver d‘ores et déjà cette date dans votre agenda. Les détails suivront.

Vous trouverez en outre de nombreuses autres manifestations sur : http://vertliberaux.ch/actualites/agenda.html, ainsi que sur les sites web des partis cantonaux.