Pour la démocratie directe et le droit international

Note démocratie directe et l'État fédéral nous offrent des opportunités uniques de participation et contribuent à notre diversité culturelle et linguistiques. L'État de droit moderne n'est pas négociable, le droit international doit être respecté.

Nous prenons un engagement ferme en faveur de la démocratie directe, de la séparation des pouvoirs et de la proportionnalité, car ces principes sont la base du succès de notre pays. Nous combattons toute atteinte à l’État de droit.

Beat Flach
Conseiller national argovien

Liberté et responsabilité individiuelle

Nous voulons vivre dans une société pluraliste qui met l’accent sur la liberté et les responsabilités individuelles. Cette liberté ne peut être restreinte que si elle menace la liberté ou l’intégrité d’un tiers. Il n’appartient pas à l’Etat d’imposer aux habitants un mode de vie. L’Etat doit garder une attitude neutre face à toutes les religions ou convictions, pour autant qu’elles soient compatibles avec notre ordre juridique.

 

Démocratie directe, droits humains, droit international
Nous soutenons fermement le modèle suisse de démocratie directe et l’Etat fédéral, car il tient compte de notre diversité culturelle et linguistique. Les droits fondamentaux et le droit international doivent être respectés.