Améliorer les bases de vie et la biodiversité

Une excellente qualité de sols, d'air et d'eau est la base de notre santé et qualité de vie. Cela exige des valeurs limites strictes concernant les polluants ainsi que la protection des eaux.

Nous nous engageons pour de bonnes conditions-cadres et des incitations financières pour que les ressources naturelles et les bases de notre vie sur Terre soient préservées pour les générations futures.

Pascal Vuichard
Vice-président pvl Suisse & co-président jpvl Suisse

Besoin urgent d'agir pour protéger le climat

Le réchauffement climatique est lourd de conséquences pour l’homme, l’économie et l’environnement. Il exacerbe les conflits régionaux et mondiaux. Il est donc nécessaire de renforcer les efforts pour réduire rapidement et de manière conséquente l’influence négative exercée par l’homme sur le climat, en particulier par les émissions de gaz à effet de serre. Il conviendra en outre de prendre les mesures appropriées pour s'adapter au réchauffement climatique à l'échelle mondiale, régionale et locale. Les ressources naturelles doivent être utilisées de manière plus efficace, leur consommation réduite et la production de déchets évitée. Cela implique de connaître les véritables coûts et d’obtenir une transparence sur le cycle de vie des produits, les ressources naturelles et les énergies.

 

Garantir les moyens d'existence à l'avenir en misant sur des incitations économiques

Pour préserver notre santé et notre qualité de vie, nous devons disposer de sols, d'air et d’eau de bonne qualité. Cela nécessite une gestion durable de nos ressources naturelles, en recyclant les matières premières autant que possible. Un écosystème diversifié est une condition essentielle pour préserver la pureté de l’air et de l’eau, la fertilité des sols et la pollinisation des plantes cultivées et sauvages. Trop de nutriments et polluants sont relâchés dans la nature suite à un épandage excessif d’engrais et de produits phytosanitaires ou à une contamination due à des produits de consommation courante. Cela met en danger les sols, les eaux, les habitats naturels, les écosystèmes et, en fin de compte, notre santé. Nous voulons par conséquent réduire la pression exercée sur les écosystèmes par des incitations d’économie de marché. Une taxe incitative doit grever toutes les activités émettant du CO2, y compris les carburants. Les valeurs limites pour les substances polluantes tout comme les directives légales pour la protection des eaux doivent être strictement respectées. Nous nous engageons en faveur d’une gestion écologiquement responsable des eaux et d’une renaturation et revitalisation des cours d’eaux.

Prise de position sur la politique agricole

Les vert’libéraux s’investissent en faveur d’une agriculture multifonctionnelle qui soit écologiquement durable, cultive l’esprit d’entrepreneur, produit des aliments sains et fournit d’importantes prestations d’intérêt général pour la population. Afin d’atteindre ces objectifs, la politique agricole doit être réorientée. Pour renforcer l’esprit d’entreprise et l’innovation ainsi que pour améliorer la qualité environnementale, il faut investir les deniers publics d’une manière plus ciblée pour des prestations écologiques qui visent l’intérêt commun, comme par exemple l’entretien du paysage rural et la préservation de la biodiversité. Il faut éliminer les incitations défavorables à l’environnement.